Partagez
Aller en bas
avatar
Inscrit le : 18/02/2018
Mots : 3
Ft. : kang daniel
Crédit : suture
Age : 17
Birthday : 20/11/2000
Fiche : mille visages
Couleur : #374466
Occupation : lycéen.

Voir le profil de l'utilisateur

MILLE VISAGES

le Lun 19 Fév - 0:25

Raven de Guise



Avatar : Kang Daniel.



Prénom(s) : Raven.
Nom : Officiellement de Guise mais globalement il se fait toujours appeler Shanilae, sur sa fausse carte d'identité c'est un Shanilae d'ailleurs.
Age : 17 y.o.
Date de naissance : 20/11.



Occupation : lycéen, il adore jouer avec le feu, un peu trop sûrement.
Religion : si dieu existe, tant mieux pour lui.
Statut marital : ça sert à rien.
Statut financier: merci les darons, pour une fois.



Taille : 1m86.
Accent: Adriel arrête pas de lui dire qu'il parle comme un p'tit con.



Thème(s) :
ici.

Signe astro : scorpion.

Langues :
celles qu'il faut pour s'en sortir, il est doué pour apprendre.
(anglais, coréen, des bases de chinois, japonais, espagnol)

Orientation sexuelle : Non mais non.

Sexualité :
Basiquement il n'en a pas et ça l'intéresse pas. Ses potes le traitent de mal baisé quand il dit un truc de travers, il s'en fout, c'est pas avoir une bite dans l'cul qui va changer sa vie - si.

Sociabilité :
Un petit prince, à croire qu'il pense que tout lui est dû, y compris socialement. Un gars sans filtres, sans attaches, pas d'amis, pas de problèmes. Une hyène, un corbeau quoi, pas capable de réellement aimer les gens de son âge, après tout ça sert à rien. Il est tellement différent.

Signes distinctifs :
Va quasiment jamais au lycée. Caractériel au possible. Toujours plein de bracelets, bijoux, breloques. Ne sait pas nager. Répond "ta gueule" 36 fois par jours.

Tatouages :
Il aimerait trop, il essaye de négocier avec Adriel.
avatar

Keywords :
manipulateur / crises de nerfs / sourire d'ange / se craquer les doigts, le cou, le dos / trop précieux / trop méchant / être niais te rendra pas intéressant tu sais / basiquement le gars qui a poussé en dépression beaucoup trop de lycéen / maltraiter les autres / trouver des failles / ton pote mais pas vraiment ton pote. / faire le malin et se prendre une gifle / gosse de riche / ou pas trop.


Portrait chinois :
une saison : hiver
une fleur : un truc avec des épines
un animal : le corbeau
un sport : l'escrime
un objet : un paquet de chewing gum
une odeur : le vieux bois
un nombre : 17
une boisson : vodka-redbull
un mot : non
un moment de la journée : l'heure où il fait l'mur
un plat : les pâtes au beurre d'alice, oui
un jour de la semaine : mercredi
un personnage de jeu vidéo : ...
un légume : un fenouil
un fruit : un abricot
un métier : roi du monde
un film : c'est une série mais life


#202a44
t'aurais pu aller loin, si t'avais pas décidé que tu voulais pas. t'aurais pu être quelqu'un, si tu t'étais donné un peu de mal. d'aucuns diront que t'as encore le temps, mais franchement c'est difficile de rattraper des années, difficile de rattraper une enfance complète.
fourbe - vicieux - maladroit parfois - bon acteur - aurait pu être le fils de clyde basiquement.

tu crois que je devrais faire ça ?
le bruit du vent qui souffle, un vent de novembre glacé, de la pluie dans l'air. tu souris doucement, gravement, tristement, tu hoches la tête.
tu sais c'que t'as à faire. c'est pas moi qui prend tes décisions.
oui mais toi, tu ferais quoi raven ?
oui c'est vrai, toi, tu ferais quoi ? t'en sais trop rien, tu regardes le vide sous ses pieds, là, à quelques centimètres. le ciel déjà noir, les lumières de la ville, tes doigts glacés, rougis, bleuis.
moi, j'sauterai. ta vie est nulle as fuck.
tu te persuades qu'il le fera pas, que tes mots n'ont pas tant d'impact, que t'es pas cette personne, que t'es pas ce faucheur que tu rêves pourtant d'être. comme si la raison te rappelait d'être raisonnable. ou un truc du genre. comme si c'était impossible que tu puisses compter, en quelque sorte.
d'accord. merci.
il te lance un regard à t'en déchirer le coeur, mais même là, tu te sens vide, juste vide. comme si le vent venait de souffler en toi, à travers toi, comme si t'étais déjà un fantôme et qu'il t'avait traversé de part en part. il recule, et se laisse tomber, toi tu soupire. tu restes là quelques secondes, avant de finalement récupérer ton sac, jeter un chewing gum dans ta bouche et rentrer à la maison. en état de choc, bien sûr, mais en état de choc de rien ressentir.

pourtant t'as bien vu dans les yeux de ton père qu'il savait. alice est futé, trop futé. et même si tu le déteste, tu l'aimes. au moins lui, il était là. il a essayé. il s'est efforcé de te rattraper un peu, quand tu allais trop loin. sans jamais réussir mais tu te dis qu'il aura un prix de participation, c'est pas trop mal.
ne te fais pas remarquer raven. s'il te plait.
dans ses yeux, tu peux distinctement voir son inquiétude, comme s'il parlait à une divinité peu clémente, comme s'il avait peur que tu tendes la main pour l'écraser. oh il est facile à dompter papa, il est facile à manipuler. mais tu ne le fais pas. tu hoches la tête, tu feras profil bas. s'il y a quelqu'un que tu ne peux pas décevoir, c'est bien lui.

et puis il y a adriel. adriel c'est un peu ton superhéros. t'as grandi avec lui, il t'a apprit des choses que t'étais sans doute pas censé savoir, mais tu l'adores. ton parrain, ton role-model. adriel c'est lui qui t'a appris à parler, qui t'a appris à marcher, et quand alice t'apprenait les bonnes manières, ne pas te faire remarquer, adriel t'apprenait qu'il fallait que tu sois vraiment toi, que tu t'acceptes. t'aurais donné beaucoup pour que ce soit lui ton vrai papa, en vérité. même si t'évitais de le répéter. à part à l'étranger qui se permettait de te faire des leçons de morale, quand il décidait de rentrer à la maison - se rappelant sans doute qu'il avait un mari et un fils.

le soir, tu t'enfermes à double tour, tu caches la clé.
et si la maison brûle ? tu brûleras avec.
t'es une ombre qui rôde, silencieuse, inquiétante.
un oiseau de mauvaise augure.
t'es le gamin qui hurle, étouffe ses cris dans ses oreillers.
t'es le gamin qui pleure, qui supplie de cesser d'exister.

Quel est ta plus grande peur ? As-tu des phobies ?
l'obscurité et le silence.

As-tu des addictions, des choses dont tu ne peux pas te passer ?
meh. probablement une addiction au malheur, surtout celui des autres.

As-tu des mauvaises habitudes, des petites manies qui se remarquent ?
des trucs de gamin insupportable genre machouiller des chewing gum tout le temps, les coller n'importe où, avoir des casquettes / capuches à l'intérieur, mettre ses coudes sur la table, se tenir n'importe comment, basculer sur sa chaise, avoir tout le temps ses écouteurs et la musique à fond.

Quel est ton pire souvenir, ou du moins le plus humiliant ?
globalement tout ce qui implique sa famille en fait.

Quel est ton plus grand secret ? Celui que t'évites de dire à tout le monde ?
il a déjà été la source du suicide d'un de ses camarades de classe, au collège, il oscille entre fierté et dégoût de lui même, il est hyper mal dans sa peau.

Quel est ton plus grand rêve, ce que tu rêverais de faire ou de devenir ?
être quelqu'un de bien.

Tous uas confondus, quelle est la personne qui compte le plus pour toi ?
Adriel.

Raven de Guise

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum