Partagez
Aller en bas
avatar
Inscrit le : 26/11/2018
Mots : 1
Voir le profil de l'utilisateur

Si tu as quelque chose à protéger, lève-toi et prend cette arme.

le Lun 26 Nov - 12:54

CECIL LUCILFER


ft. makishima shogo (psycho pass)


cecillucilfer#ffffff
AGE : Indéfini. STATUT MARITAL + FAMILIAL : Seul. ORIGINES + LANGUES + ACCENT : Inconnues. Il parle un certain nombre de langues. N'a pas d'accent. OCCUPATION : Commande la branche principale de la mafia - pas celle de Yongsun - le dragon. Non, l'autre - l'araignée. RELIGION : Sa propre religion. Il est son propre dieu. FINANCES : Infinies. TAILLE : 1m80. SEXUALITÉ + ORIENTATION : Inconnue. SIGNES DISTINCTIFS + TATOUAGES : Rien.
THÈMES : ...


PLUS GRANDE PEUR / PHOBIES / SECRET : réponse ici. ADDICTIONS / MANIES : réponse ici. PIRE / MEILLEUR SOUVENIR : réponse ici. RÊVE : réponse ici. PERSONNE QUI COMPTE LE PLUS : réponse ici.


L'humain est une passion inutile.

Il n'y a trace de son passé. Il n'est qu'un fantôme, un mirage, une ombre tout au plus. Planant sur la terre, gouvernant les hommes d'une main de maître. Cruel, divin, apocalyptique.

Il se confondait dans les péchés et les passions quand il l'a rencontrée. Elle lui a donné un enfant. Son premier fils, qu'il nomma fièrement. Ce premier fils, le dragon. La première tête de l'Hydre qu'il commande. Il abandonna ensuite femme et enfant, un sombre dessein en tête.

Il était d'une beauté déconcertante, tant et si bien qu'il paraissait à peine humain. La deuxième femme tombant dans ses bras pensait s'amouracher d'un ange. Il venait de temps à autre lui rendre visite - ils eurent deux enfants. Deux démons. Il les haït. Il préférait de loin son premier fils, sans pouvoir se l'expliquer. Pour se venger, il tua la mère - laissa les deux enfants livrés à eux-même. Il les abandonna en souriant, caressant une dernière fois leurs cheveux argents, d'une main douce, tendre.

Il les récupéra dans son étreinte quelques années plus tard, armé d'une quatrième tête - un enfant aux cheveux d'or qu'il dressait comme un chien, comme un monstre. Ses trois enfants dignes de sa beauté sous son aile, il les vendit à Adonie. Pour se faire des contacts, pour se créer des liens. Il n'avait que faire du conflit politique, il voulait juste placer ses pions.

Il était rentré ainsi à Polaris après s'être défait de ses trois démons. Le plus faible de ses enfants - le cinquième - était né alors. Un petit être fragile, malade, impuissant. Qui constituerait un défi pour l'aîné, un challenge à relever. Cecil se riait de l'adversité. Il était parti à nouveau...

Il s'en était allé à nouveau, s'abreuvant des passions, des désirs, de son propre dessein. Il s'en était allé, caressant du bout des doigts des âmes humaines.



Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum