Partagez
Aller en bas
avatar
Inscrit le : 31/12/2017
Mots : 1
Ft. : lee jaehwan (KEN/VIXX)
Crédit : suture
Age : 20
Birthday : 24/12/1997
Fiche : why would you do this to me
Couleur : #A4B9DE
Thèmes : silent realm
Occupation : champion de tir à l'arc, ancien sopraniste

Voir le profil de l'utilisateur

le poids du sacrifice

le Dim 31 Déc - 1:47

armel leelapun


ft. lee jaehwan


armelleelapun24.12.97#A4B9DE
AGE : 20 ans. Il prend un an à Noël. STATUT MARITAL + FAMILIAL : Il a deux petits frères - Pearl et Rea. Leurs parents sont l'ombre au tableau, les éternels absents. Il entretient quelques liaisons mais il n'a pas l'impression d'être dans une relation sérieuse. ORIGINES + LANGUES + ACCENT : Il parle un nombre important de langues, huit en tout : anglais, français, espagnol, coréen, japonais, chinois, russe et italien. Tout comme ses petits frères, il est né à Daegu, en Corée du Sud. OCCUPATION : Ancien sopraniste, il a complètement changé de carrière et est devenu champion de tir à l'arc. Qu'est-ce que tu vas faire. RELIGION : Il pPrie Dieu régulièrement, p'têt même tous les soirs. Mais il continue à répéter qu'il n'est pas croyant pour être du même avis que Clyde. FINANCES : Plein aux as, évidemment, forcément. C'est mérité, diront certains. Il n'est pas forcément avide de richesse, pourtant. TAILLE : 1m70. SEXUALITÉ + ORIENTATION : Il s'est longtemps pensé exclusivement hétéro, et puis exclusivement gay, et puis finalement il a capté qu'il n'était pas vraiment attiré par un sexe en particulier, c'est plutôt la personne qui compte il suppose. Ou alors il n'est juste attiré par personne. C'est une option. Il a tendance à se réserver à une seule personne en général, mais ne dira pas non à quelques folies parfois. Même si clairement... C'est pas son truc. SIGNES DISTINCTIFS + TATOUAGES : Sa voix, sa spontanéité ? Ses différentes carrières.
THÈMES : silent realm - guardians awaken


PLUS GRANDE PEUR / PHOBIES / SECRET : Il a terriblement peur du vide, il flippe en grimpant sur une chaise. Son secret n'est pas ce genre de secret révélable. ADDICTIONS / MANIES : Il hurle trop, ça saoule tout le monde. Il dramatise trop, même s'il en a pourtant pas l'impression. Il a pas d'attache, il s'en va trop vite. PIRE / MEILLEUR SOUVENIR : Il préfère oublier. RÊVE : Il aimerait disparaître. Pas mourir, non, disparaître. Juste... ne plus être là. PERSONNE QUI COMPTE LE PLUS : Personne.


de grands yeux noirs, les étoiles qui se reflètent dedans, des nuits blanches, pleurer à l'arrière du taxi, énième déception, rêver de ses mains sur son cou, pulsion de violence, un cri strident, le désespoir, un métronome insupportable, vision d'horreur, un lys fragile, une ombre, le fantôme de la bande, chanter, prendre l'avantage, le destin contre lui, un cygne qui chante une dernière fois, s'abandonner, ne pas manger ne pas boire ne pas dormir, se faire jeter dehors, un "non" faible, la lune qui tombe amoureuse du soleil, le lac des cygnes, étouffer ses sanglots, un cri de rage, épuisement, anxiété, espaces clos, black swan, foule incontrôlable, subir, brouhaha constant, se laisser faire, angoisse

quand ses mains se refermèrent sur son cou, il comprit qu'il était en danger. il avait fait confiance, peut-être un peu trop, et voilà qu'il se retrouvait prisonnier.

la vie d'armel n'était qu'une succession d'erreurs sans queue ni tête, sans fil rouge entre elles. et lui était spectateur de sa propre vie, sans réussir à en être le personnage principal, malgré tous ses efforts. les projecteurs n'étaient juste pas faits pour lui. petite voix fluette au fond de la classe, timbre bien trop haut pour un garçon de son âge, on se moque, et lui il se défend. parce que sinon, il finirait comme alice, persécuté de tous. et il n'était pas comme alice. il était différent. il était armel.

alice, clyde. clyde, alice. indissociables. dans sa vie, il y avait eu clyde, et alice. armel n'était qu'un suiveur. un second rôle, une plante verte tout au plus. incontrôlable, sa vie était déjà écrite par clyde et sa querelle avec alice. alors que clyde charmait et qu'alice émouvait, lui restait dans l'ombre, inconnu des projecteurs. qu'adviendrait-il de lui le jour où clyde préférerait alice ? clyde dirigeait sa vie. on pouvait dire ça. il n'avait pas le droit de faire du théâtre comme clyde, il n'avait pas le droit de posséder les mêmes affaires que lui. il n'avait pas le droit d'avoir les mêmes garçons dans son tableau de chasse. pourquoi est ce qu'il s'écrasait, pourquoi il restait avec lui ? aucune idée. parce que clyde était clyde, il supposait.

il se débat et essaie de persuader. on le juge d'un regard vide et un sourire feint. on étouffe l'affaire, on ne l'écoute pas. il dit n'importe quoi, comme d'habitude, il dramatise. roh, allez. je suis sûr qu'il t'a à peine effleuré et que tu as paniqué. son coeur se brise en mille morceaux, encore un peu, encore un tout petit peu. son souffle se coupe et ses mots restent coincés dans sa gorge. il y a les yeux d'alice sur sa nuque, à quelques pas. armel le regarde, il implore du regard. alice sait. alice a vu. il le supplie en silence, de prendre son parti, de le soutenir, de faire quelque chose, enfin, pour une fois. mais alice se tait. on se rit de lui. il ne pourrait jamais faire une chose pareille.

non, non. ce n'était pas un viol. vraiment, il souffle, dans l'intimité de sa chambre, là où personne ne peut les entendre. il faut qu'il se confie, parfois, sinon il craque. c'est comme ça. c'est juste qu'il était intéressé, et j'étais perdu, et... c'est tout quoi. peut-être qu'une fois qu'il avait eu son collègue de travail entre les jambes il avait regretté, et quand il avait compris que c'était lui, le stalker il avait voulu mourir un peu. mais c'était comme ça. le monde était petit. il fallait jouer. et armel perdait à chaque fois. voilà tout.



Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum